La philosophie de l’histoire dans « A quand l’Afrique ? » « L’histoire marche sur deux pieds, celui de la liberté et celui de la nécessité. Si l’on considère l’histoire dans sa durée et dans sa totalité, l’on comprendra qu’il y a à la fois continuité et rupture. Il y a des phases oùLire la suite…

“Le développement des uns et des autres doit donc être regardé non comme un problème de souveraineté, mais avant tout de solidarité ; non comme une question purement technique, mais comme un enjeu politique et éthique ; non comme une procédure de coercition, mais comme un acte de pédagogie etLire la suite…

Les objectifs de la « Fondation Joseph Ki-Zerbo » seront atteints à travers la focalisation sur l’œuvre du Professeur Joseph Ki-Zerbo.qui porte sur les thèmes suivants : 1) l’historicité de l’Afrique 2) l’identité africaine 3) l’éducation 4) le développement endogène. 5) l’intégration et l’unité africaines 6) l’Afrique et la mondialisation. LeLire la suite…

« La parole du vieux sage est comme une roue. Quand elle est lancée, elle finit toujours par se poser. » Proverbe africain “J’espère que certaines des idées que je vais avancer vous serviront de graines, peut-être pas à consommer immédiatement, mais à semer, à laisser pousser, à laisser mûrir.” THEORIE ETLire la suite…

Extrait de l’Hommage à Joseph Ki-Zerbo Le samedi 3 décembre 2016 A l’Ambassade du Burkina Faso en France Organisé par le Comité international Joseph Ki-Zerbo pour l’Afrique et sa Diaspora (CIJKAD) et le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples/Section France. Avec notamment, le Professeur Molefe Kete ASANTE,Lire la suite…

« L’histoire de l’Afrique subsaharienne est la plus ancienne et la plus longue du monde. A ce titre, les sommets qu’elle a connus, parce que lointains, échappent à la conscience claire des Africains qui ne peuvent les réinventer dans les enjeux contemporains. D’où l’importance d’une « histoire critique » qui seule peut aiderLire la suite…