A propos de culture, pages 90-91

« Se connaître pour se transformer, tel est le sens du dicton bambara… : « Ka so don, ka djiri don, o bè kagni ! Nka, ki yère don, O de kafisa a bè yé » ce qui veut dire « Connaitre l’arbre, c’est-à-dire savoir grimper sur les arbres, savoir nager, savoir monter à cheval, tout cela est bien ; mais se connaitre soi-même c’est la principale valeur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.