Joseph Ki-Zerbo.

Université Joseph Ki-Zerbo : Une statue érigée en hommage au Professeur Ki-Zerbo

C’est fait. Joseph Ki-Zerbo trône fièrement au sein de l’université de Ouagadougou qui du reste porte son nom.

La cérémonie de découverte de la statue du Pr Joseph KI-ZERBO au sein de l’université qui porte son nom à Ouagadougou, a eu lieu ce vendredi, date anniversaire de sa disparition, le 4 décembre 2006, du célèbre historien.

Joseph Ki-Zerbo, debout, le regard tourné vers le Sud, bonnet sur la tête, vêtu d’un boubou, une écharpe autour du cou, serrant contre lui un de ses livres de référence « EDUQUER OU PERIR ». 

Nous dédions cette statue à cette illustre personnalité pour toutes ces actions en faveur de l’éducation, de la science, du développement et de la culture.

Les écrits de l’homme, tels un tsunami ont inondé les quatre coins du monde et ont permis à des milliers de graines enfouis dans les entrailles des terres arides, de germer à jamais.

Pionnier d’une insurrection intellectuelle, le Pr Joseph KI-ZERBO, a été à la fois, un homme politique redoutable, un intellectuel chevronné et un panafricaniste convaincu.

Pr Rabiou Cissé, Président de l’Université Ouaga 1

Au nom de la famille KI-ZERBO, la fille du regretté professeur, Françoise KI-ZERBO, a remercié les autorités et la communauté universitaire pour la réalisation de la statue qui constitue, selon elle «un souvenir tangible pour les générations présentes et à venir».

Elle a terminé son propos, en ces termes : « En écho à cette année 2020 du « Black Lives Matter », c’est le combattant pour la place de l’Afrique dans l’histoire Universelle, pour l’indépendance, le panafricanisme, le développement endogène ; celui qui a affirmé « l’Afrique a une histoire », « on ne développe pas, on se développe », celui qui s’est écrié : « A quand l’Afrique ? », celui qui a exhorté la jeunesse africaine en disant ‘Chaque génération a des pyramides à bâtir’ et « Nan Laara an saara » qui nous salue (fils et filles d’Afrique) et nous accompagne ici et maintenant. »

La famille KI-ZERBO a exprimé sa solidarité avec les étudiants et la communauté scientifique en remettant à l’UJKZ un fonds documentaire constitué par le Professeur, composé de 4939 ouvrages et documents consacrés aux sciences sociales et au développement endogène.

Dans le cadre d’une convention de partenariat avec l’UJKZ, la famille du Professeur apporte actuellement un appui financier pour la réalisation de deux thèses de doctorat en lien avec les œuvres et la vision du développement endogène du Pr Joseph KI-ZERBO.

L’inauguration de la statue rentre dans le cadre des premières Journées Joseph KI-ZERBO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.