Joseph Ki-Zerbo

Joseph Ki-Zerbo : « Éduquer ou périr », par les évêques du Congo

Le 4 février 2014, les évêques de la République du Congo-Brazzaville ont publié une déclaration sur l’éducation nationale s’inspirant de Joseph Ki-Zerbo.

Ils s’inspirent de l’interpellation de Joseph Ki-Zerbo : « Eduquer ou périr », titre de son livre publié en 1990.

Il attirent l’attention sur l’extrême l’importance de la question de l’éducation dans la mission de l’Eglise qui exige de sa part une « réflexion attentive, permanente et renouvelée ».

Cette déclaration sur l’éducation nationale fait suite à la Semaine sociale organisée en février 2013 par la Commission épiscopale Justice et Paix . Cela dans le cadre de l’exécution de son programme triennal « Lutte contre la corruption dans le domaine de l’éducation nationale et contre les injustices en vue de réduire la pauvreté au Congo ».

La situation actuelle de notre système éducatif préoccupe profondément l’Église dans sa mission évangélisatrice, qui est une mission pour la promotion humaine.

Dans son exhortation post-synodale Africae Munus, du 19 novembre 2011, n. 134-135, le pape Benoît XVI exhortait en ces termes : «… J’encourage les évêques à œuvrer pour que les enfants en âge de scolarisation puissent fréquenter une école ; c’est une question de justice… Il convient d’aider les sociétés africaines à mieux comprendre les défis auxquels l’Afrique est confrontée aujourd’hui » .

La présente déclaration des évêques s’inscrit dans la reprise de cette exhortation post-synodale et dans le contexte d’un plaidoyer social afin d’inciter nos décideurs politiques à investir davantage dans l’éducation de notre jeunesse. Sans une réforme en profondeur du système éducatif, il est quasiment impossible d’envisager le développement du pays.

En effet, l’éducation nationale suppose une mobilisation des moyens, un personnel enseignant qualifié, des stratégies appropriées, un budget important et une évaluation permanente. C’est ce à quoi les évêques invitent les pouvoirs publics du pays ; ils sollicitent également, sur cette question, l’expertise de la société civile.

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien qui suit :

https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Archives/Documentation-catholique-n-2515-E/Eduquer-ou-perir-2014-03-05-1115928



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.